la peinture comme un facon efficace de transmettre la foi et la verite

Spiritualité notable en ce qui concerne la peinture de cette façon, et des anges à profusion décorent les œuvres de Fra Angelico. Resteront nettement ancrées chez le maitre, pour qui renoncer au monde et à soi-même rendent possible d’avoir accès à la pureté, autant depuis un point de vue spirituel que dans l’expression de ses oeuvres, les règles qui sont strictes et la vie de pénitence de l’ordre religieux. Fra Angelico choisit de se consacrer totalement à la peinture en tant que moyen réaliste de faire passer la foi et la vérité, et abrège ses études en théologie, encouragé par ses supérieurs.

Ce n’est nullement une énième exposition qui traite sur les primitifs d’Italie, mais bien la toute première monographie du travail de Fra Angelico en territoire Français. Fra Angelico quitte le monde médiéval et entre au sein du monde moderne. Il s’avère être passionnant de présenter ce thème. Lorsque la toute première moitié de la cinquantaine d’œuvres replace son œuvre dans le cadre de la production picturale dans la Florence de la Renaissance, la seconde moitié affiche la délicatesse et l’indépendance du pinceau du moine dominicain. Mis côte à côte avec les œuvres de Filippo Lippi ou Masolino, Paolo Uccello, les créations de Fra Angelico mettent en avant l’influence que celui-ci viendra exercer sur quelques-uns de ses contemporains. Une facette peu connue de l’œuvre de Fra Angelico s’avère être découverte par le visiteur dès lors de la toute première salle : de récentes études qui mettent en avant ses goûts de miniaturiste et d’enlumineur. Mise à part les peintures effectuées sur panneau de bois, c’est aussi son travail en tant que fresquiste qui s’avère être présenté via une présentation vidéo du couvent San Marco de Florence, ce qui lie son travail aux innovations dans le domaine de l’architecture.

Épisodes en ce qui concerne la vie de saint Nicolas : la naissance, la vocation et le don aux trois jeunes filles qui étaient pauvres, aux environs de 1432, tempera et or sur bois. La nature chronologique en ce qui concerne la visite est voulue. Le parcours s’ouvre sur les premiers pas du maître au sein du somptueux gothique international. Au cours des salles se profile la modernité renaissante, les thèmes religieux laissant place à des sujets profanes qui sont d’inspiration antique, et toujours plus inspirés par la famille Médicis. Chaque salle a un mini objectif permettant de fixer de façon progressive la position de Fra Angelico selon une construction scientifique et intellectuelle spécifique, affirme le conservateur du musée.

Sujets ventre art proposés par : ventre art

Le visiteur pourra apprécier les variétés de chefs d’œuvres du maître ainsi que de ses contemporains, qui sont venus pour leur grande majorité des plus prestigieuses institutions italiennes, même s’il est susceptible de regretter l’absence du Couronnement de la Vierge, qui est conservée au sein du Louvre, n’ayant pas été prêté en raison de son extrême vulnérabilité. Ces prêts exceptionnels ont été accordés au musée de Paris en échange du projet futur de présenter à Florence une partie des œuvres d’art.